Adieu Michel !

mardi 3 octobre 2023
par  TrotouxD
popularité : 2%

C’est avec une vive émotion que nous avons appris la disparition soudaine de Michel Soufflet le 8 juillet 2023, à l’âge de 75 ans.

Michel lors des 40 ans de l’IREM en 2013

Michel Soufflet a été président de l’APMEP de 1985 à 1987, après avoir été président de la régionale de Basse Normandie. Une intervention au Burundi lui a fait découvrir l’Afrique et l’a décidé à partir en coopération. Conseiller pédagogique à Nouakchott en Mauritanie puis chef de file des Mathématiques en Côte d’ivoire, il est revenu en France en 1995 puis reparti en Guadeloupe en 1999, et plus tard, en Polynésie.

Très investi dans l’IREM de Caen, il y a été animateur de 78 à 88, de 95 à 99 et de nouveau à partir de 2013 à chaque fois que ses pérégrinations le ramenaient en Normandie. À partir de 1985, il avait collaboré au groupe calculatrice et il avait participé à la publication de la brochure « Kreisleriana » avec Béatrice Haquier et Yves Hellegouarch, dans le groupe mathématiques et musique. Marin, il passait beaucoup de temps sur son voilier et s’intéressait aux mathématiques de la navigation en mer. Il avait rédigé des articles pour le journal « Miroir » de l’IREM de Caen, sur sa conception de l’enseignement des mathématiques dans le numéro 14 et sur le phénomène des marées numéro 16.

Michel lors du séminaire de rentrée de l’IREM en 2016 à Tatihou

Séminaire de rentrée de l’IREM en 2016 à Tatihou

Guitariste et chanteur, il appréciait la chanson française mais tout particulièrement Georges Brassens qu’il reprenait volontiers et ne manquait aucune occasion d’animer avec sa guitare les soirées de l’IREM. 

Michel animant la soirée des 40 ans de l’IREM en 2013

La retraite venue, il a publié le livre « 100 énigmes mathématiques de tous les jours » aux éditions Vuibert et proposé des articles pour la rubrique « Les problèmes de Papy Michel » dans la revue de l’APMEP, Au Fil des Maths.

Bibliographie de Michel Soufflet sur Publimath.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Adieu Michel !